E3 2013 : Sony ou une console biseauté, un peu de jeux mais surtout du troll6 min read

La véritable grosse conférence de l’E3 fut celle de Sony, du moins en termes de durée car celle-ci a duré plus de 2h ! Il faut dire que contrairement à Microsoft qui a globalement axé la sienne sur sa nouvelle console, Sony avait 3 supports sur lesquels s’exprimer.

L’ouverture se fait donc sur la présentation des prochains jeux PS3, déjà sortis ou non, afin d’essayer de continuer à promouvoir cette console qui deviendra à partir de l’hiver prochain le low-cost du gaming chez le japonais. Rien d’extraordinaire, les jeux ont tous été dévoilés auparavant, c’est plus une piqure de rappel qu’une véritable annonce. Son seul réel intérêt sera de pouvoir plus mettre en avant le prochain jeu de Quantic Dream : Beyond two souls. Il faut quand même avouer que le jeu est très beau pour une console en fin de vie et semble plutôt prometteur.

La PS Vita de son côté est survolé à la va-vite. Sony sait pertinnement que sa console est un flop et préfère ne pas en parler sachant que l’audience n’attends qu’une seule chose : découvrir la PS4.

Enfin dévoilée, elle arbore une coupe biseauté quelque peu étonnante et qui ne plait pas à tout le monde (moi le premier). En gros il s’agit de la Xbox One en italique comme l’avait tweeté un lecteur du site Gameblog. Grosso merdo, les consoles ont des designs pas si éloignés même si je trouve que celui de la Xbox One est plus discret pour un salon, par contre Sony semble avoir réussi à proposer un boitier moins imposant.

C’est ensuite la partie ou Sony dévoile son catalogue d’applications possibles grâce aux actions du groupe dans le cinéma et la musique… Pas réellement intéressant lorsqu’il s’agit d’une conférence de jeu mais bon.

On commence alors à dévoiler les prochains jeux de la console et là c’est le drame. Vous direz peut être que j’ai mon parti pris et c’est le cas. Je ne critique en aucun cas les jeux qui ont été dévoilé par Sony mais il y a un énorme problème dans cette conférence mais j’y reviendrais plus tard.

On découvre alors le portage de jeux indépendants sur le PSN comme par exemple “Don’t starve” qui a son petit succès sur Steam. Sympathique mais pas suffisant pour devenir le fer de lance d’une console. Au moins elle a le mérite de s’adresser à tous les gamers, là ou Microsoft est quelque peu flou dans la place du jeux indé !

Commence alors le dévoilement des jeux AAA ou blockbuster.

On a le droit à une nouvelle séquence de gameplay de Killzone qui devrait surement être un des jeux du lancement de la bête. Le jeu est beau, vivant et semble pouvoir être un bon levier pour vendre la PS4.

S’en suit alors Drive Club, le prochain jeu de console Made In Sony. Et oui pas de Grand Turismo pour la PS4 pour l’instant, celui-ci est destiné à la PS3 uniquement… Etonnant quand même quand on voit que la Xbox One sortira avec un monstre comme Forza 5. Visuellement le jeu est sublime, un très gros travail visuel a été fait mais il ne s’agit que de trailer donc difficile de se faire un avis objectif !
Knack repointe le bout de son nez avec un trailer lui aussi. Je suis peut être bizarre, mais ce jeu est pour l’instant le seul qui pourrait être source de motivation pour acheter la console ! On est loin du AAA, l’univers est assez enfantin mais il se dégage une personnalité tellement forte qu’il est très séduisant à mon regard. Mon coup de coeur surement.

Première grosse exclu de la conférence, Sony Santa Monica (à qui l’on doit les God of War sur console portable) dévoile les premières images de son premier jeu, The Ordre 1886. Ambiance steampunk victorienne à la Dishonored, la cinématique laisse beaucoup de question. Que se passe t-il dans ce Londres uchronique ?? Cela peut être prometteur surtout grâce au choix de cette ambiance assez peu mise en avant : à voir…

On enchaine alors avec les vidéos de Watchdogs et Assassin’s Creed IV Black Flag juste avant présentée durant la conférence Ubisoft. Les démos sont vraiment impressionnantes malgré les problèmes sur celle d’AC IV qui font réellement tâche… Malgré tout ces deux jeux s’annoncent excellents mais très peu de nouveautés pour l’instant.

On a aussi le droit à une vidéo de Quantic Dream démontrant la puissance de la console. On retrouve un vieux sorcier faisant ses invocations dans une grotte sordide accompagné de son gobelin pour ensuite basculer derrière la caméra et se rendre compte qu’il s’agit d’un acteur… Assez fendard comme vidéo mais la maitrise technique est vraiment bluffante ! On attendra d’en savoir plus à ce sujet.

C’est alors que Sony sort “son” artillerie lourde et annonce alors conjointement Final Fantasy XV et Kingdom Hearts 3 qui déclenche presque une ola dans la salle. Le premier était attendu comme le messi alors que le second fait vraiment office de grosse surprise. Sony frappe fort alors avec deux licences phares de la marque… Sauf que plus tard, lors de la conférence de Square Enix, le développeur annonce aussi la sortie des deux jeux sur Xbox One… Coup dur pour Sony qui en fait n’a presque pas de réelle exclusivité pour sa console !

Pour finir avec les jeux, on a droit à une séquence de gameplay du jeu Destiny par Bungie, les créateurs de Halo. Celle-ci fout une grosse claque et le jeu s’annonce vraiment énorme avec un aspect MMO qui semble très bien intégré dans votre aventure solo. La direction artistique fait aussi des merveilles. Mais bon encore un jeu multiplateforme…

C’est alors que la phase la plus marquante de la console mais la plus décevante, à titre personnel, arrive : le troll de Microsoft. Le japonais annonce alors que sa console ne bloque pas l’occasion, supporte l’ancienne génération de console avec Gaikai (très bonne chose pas assez mis en avant cependant…), la connexion permanente n’est pas obligatoire (mais fortement conseillé) et surtout dévoile alors le prix 100 € moins cher soit 399 €. En même temps, un vidéo des pontes de la marque est diffusée sur Youtube montrant comment prêter un jeu à son ami. Oui c’est de bonne guerre mais bon…

Personnellement je suis extrêmement déçu de la part de Sony. Comme d’habitude les conférences sont vraiment molles, pas de vie et malgré le fait que celle-ci soit traduite en français même l’interprête à l’air de se faire chier à fond ! Pas de réelle surprise, les exclus semble être aux abonnés absents face à Microsoft… Et le troll de fin me parait plus être une action de dernière minute pour séduire les joueurs par leur portefeuille que par la volonté de proposer de nouvelles expériences. Le seul réel atout de la PS4 est pour moi Gaikai qui n’est pas tant mis en avant que cela et en plus ne sera disponible qu’1 an environ après le lancement de la console…

Et vous entre Sony et Microsoft, avez-vous fait votre choix ? Moi oui et pour cela j’ai choisi le jeu avant tout !

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager ! Merci 🙂