Futbonaut : le “kinect” du footballeur pro2 min read

Et si on parlait de sport et de foot en particulier ? Non je ne parlerais pas de la possible composition de l’équipe de France face à l’Italie lors du match de ce soir à Parme. Mais plutôt du Borussia Dortmund et plus particulièrement de leur nouvelle machine d’entrainement.

Les amateurs du ballon rond pourront le confirmer, le Borussia Dortmund fait partie des clubs, à l’instar du FC Barcelone ou d’Arsenal, à proposer un jeu technique, léché, rapide et porté sur l’offensive.

Mais là ou le club se démarque de ses congénères, c’est par sa méthode d’entrainement assez particulière. Le staff technique de l’équipe utilise le “Futbonaut”, énorme cage ressemblant un peu à un terrain de foot indoor mais destiné au perfectionnement individuel technique.

Comment ça marche ?

Le joueur est placé dans un cercle disposé au centre du terrain, il reçoit un ballon envoyé par la machine en même temps que celle-ci lui indique où le renvoyer en allumant  en vert un des petit but composant la structure. L’idée est que le joueur contrôle le ballon au plus vite et le renvoie à sa bonne destination durant un temps imparti assez court tout en restant dans la zone délimitée par le cercle. Les performances du joueur sont analysées par l’ordinateur du Futbonaut qui le transmet aux entraineurs sur le tablette tactile. Comme pour un vrai jeu vidéo, le joueur peut connaitre ses propres statistiques et ainsi améliorer les caractéristiques techniques qui lui font défaut lors des prochains entrainements.

Le tout a de véritables allures de Kinect 3.0 vous ne trouvez pas ? En tout cas, l’idée semble faire des émules car le Real Madrid et Manchester City serait très intéressés par l’acquisition d’un tel dispositif d’entrainement. Comme quoi le foot est avant tout un jeu, même dans le monde professionnel.
Et vous qu’en pensez-vous ? Est-ce un simple gadget high-tech ou cela ressemble à l’avenir du sport professionnel ? Rappelez-vous que Sébastien Loeb s’était entrainé sur Grand Turismo 4 pour sa participation aux 24h du Mans il y a quelques années !

Monkey D Kito, blogueur de niveau 1

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux, ça ne prend pas beaucoup de temps et ça m’aidera beaucoup à faire vivre ce site. Et dans le meilleur des cas, un petit commentaire est toujours le bienvenu ^^

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager ! Merci 🙂