Je suis gamer, pas un meurtrier !4 min read

Cet article est un coup de gueule, qui restera quasi anonyme dans cette immense océan qu’est internet mais je le publie quand même.

Une nouvelle tragédie est survenue au Etats-Unis, un jeune homme d’une vingtaine d’année a tué de sang froid 26 personnes dans une école primaire dont 20 enfants d’à peine 6 six ans… Cet acte est ignoble, ôter la vie est la pire chose qui soit, et cela est pire lorsque l’on s’en prend à des enfants innocents…

Bien sur à chaque fois qu’un tel acte se produit, on fouille dans la vie du meurtrier pour nous sortir un scoop aussi douteux que le professionnalisme de certains médias : l’auteur des faits joue aux jeux vidéos… Dès lors on a droit à des attaques répétées sur notre passion, qui soit disant nous banaliserait à la violence, ferait de nous des tueurs en puissance. Mais quelle connerie !

L’opinion public qui a beaucoup de mal à réfléchir de lui même pense que si je joue à Call of Duty en ligne, un jour je débarquerais armé jusqu’au dents, et je massacrerais froidement des petites têtes blondes. Cela est tellement navrant…

Entre-temps, les médias et le peuple américain n’ont pas la présence d’esprit de regarder le véritable problème : tous ces massacres proviennent du même pays, mis à part la tuerie perpétrée par Anders Breivik à Oslo (celui-ci est juste un nazi et malheureusement quand on connait l’histoire de la Norvège, on sait que l’empreinte de cette idéologie inhumaine est assez présente chez certains), Les US !

Et oui, tous ces drames viennent du pays de l’Oncle Sam et juste à cause d’un seul amendement dans la constitution de la première démocratie du monde : le droit de posséder une arme.
Cet amendement aussi vieux que la déclaration d’indépendance permet à tout américain de pouvoir posséder une arme chez soi pour se défendre. Or dans le contexte historique, le pays était en plein conflit avec l’ennemi anglais et cela permettait à tout américain de pouvoir défendre sa maison. Maintenant les envahisseurs sont frappés de la bannière étoilée et le droit de posséder une arme semble quelque peu archaique…

Pour la petite histoire, Adam Lanza, l’auteur du massacre était certes un joueur de Call of Duty mais aussi de pokémon ou Dynasty Warrior, or il n’a pas attaqué ces innocents à coup de sabre chinois ou de pokéball… Non il a utilisé des armes à feu. Des armes sur lesquelles il s’exerçait avec sa mère qui en faisait collection. Collection qui comprenait tout de même des armes automatiques utilisées par les soldats américains durant la guerre en Irak !

Recadrons donc le débat, jamais une console, une manette, une souris et un clavier n’ont tué (au pire une wiimote qui échappe des mains peut faire un bel oeil au beurre noir ou exploser votre écran) une arme à feu est malheureusement fabriquée dans cet unique but… Et certes les constructeurs de ces engins de mort nous sortiront que ce ne sont pas eux les meurtriers mais ceux qui appuient sur la détente.

Moi je dirais que le responsable, c’est le laxisme américain sur ce problème de société qui rendrait leur société plus paisible, qui diminuerait peut être le nombre de blessés par balles ou victimes collatérales lors des guerres de gangs, qui empêcherait les nationalistes radicaux de fomenter des attentats… Les larmes d’Obama m’ont ému lors qu’il s’est exprimé sur cette tragédie, mais maintenant Barack, il va falloir être fort, montrer les muscles de ta conviction, et pousser tout un pays a abandonné cet amendement qui continuera à causer tant de douleur dans un futur proche.

Nos jeux vidéos nous divertissent, comme la télévision, le cinéma, cela est virtuel, je suis un gamer et non un meurtier. Lorsque je m’énerve sur mes parties Call of, je me défoule, j’extirpe la fatigue et la tension que la vie apporte. Mais je ne joue pas qu’à tuer, je joue pour m’émerveiller devant la féerie de Skyrim, devant les couchers de soleil sur les plaines de l’Ouest de Red Dead Redemption, devant la poésie d’un Zelda… Bref je joue pour le plaisir de vivre des belles expériences et non pour exprimer un désir latent de tuer…

Monkey D Kito, gamer et non meurtrier.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager ! Merci 🙂

  • J'aimerai déjà réagir sur un point de ton article qui parle des lieux des tueries. Tu dis que les massacres ont à part pour un cas, lieu aux EtatsUnis, or, les plus médiatisées ne sont pas forcément les plus nombreuses, et pour cause, entre l'affaire Merah ou le petit Andy qui a tué toute sa famille en Haute Savoie, on a déjà deux cas situés en France, et c'est loin d'être les seuls, c'est juste qu'on en entend beaucoup moins parler…

    Après oui, je suis d'accord, le port d'arme aux EU est une incitation à la violence, le truc c'est que pour les Etats Uniens, ça fait partie de leur histoire, on peut comprendre qu'une bonne partie soit réticente à l'idée de se priver de ce droit…

    Après, je suis tout à fait d'accord avec toi hein, et même leur président l'a compris, ça fait parti des problèmes à résoudre au sein de leur pays, mais le bordel que ça va être de modifier la Constitution et de faire appliquer ça aux 50 Etats, il faut savoir qu'il y a environ 270 Millions d'armes qui circulent dans les foyers, sur environ 350M d'habitants, ça va pas être une mince affaire de se débarrasser de ça pour eux …

    Pour en revenir au sujet Joueur/Tueur, faut rester intelligent. Je veux dire, met un jeu un peu violent dans les mains d'un gosse, tu te rendras immédiatement compte qu'il modifie sa personnalité à la sortie de sa session. Alors quand il y passe beaucoup de temps, oui, le jeux vidéo fait resortir l'agressivité. Les enfants sont des personnes sensibles, et je pense que ces personnes sensibles devraient mieux être encadrées lors de leur pratique du jeux vidéo car il peut être très néfaste et bouleverser l'équilibre d'une personne.

    Après oui, on est d'accord, 90% des joueurs sont sains d'esprit, mais il ne faut pas oublier ces 10% restants, qui ne sont pas forcément des enfants, mais qui s'isolent pour jouer, qui ne vivent pas une vie normale et qui peuvent être fortement influencés par le jeux vidéo violent.

  • Sauf que les cas dont tu parles en France ont un mobile : pour Merah il s'agit d'un fanatisme religieux quant au meurtre en Savoie, le père et le fils auraient eu une dispute violente…
    La comparaison est facile, le souci avec la plupart de ses tueries aux US, c'est qu'elles sont sans mobile déclaré, les meurtriers abattent de sang froid des gens avant de se suicider. De plus la plupart du temps ce sont des jeunes hommes très isolés, qui doivent surement commettre ses horribles actes pour partir en laissant une trace, de la pire des manières.
    Il aura toujours existé des crimes religieux et passionnels, mais ceux-ci semble démontrer l'émergence d'un nouveau type malheureusement.

    Pour le pays, bien sur que je comprends que ça soit ancré dans leurs valeurs, mais le pays doit évoluer, jamais ça ne sera facile mais ça ne veut pas dire qu'il faut baisser les bras…

    Après pour la violence dans les jeux, il faut aussi impliquer les parents sur l'effet que le contenu d'un jeu peut faire sur son comportement. Personnellement mes enfants joueront aux jeux vidéos, mais j'aurais la présence d'esprit de leurs mettre que des jeux de leur age dans les mains. Tu fais pas jouer un gamin de 8 ans à Call of.

    Et pour l'isolement des enfants, c'est aussi le boulot des parents mais aussi des professeurs d'aider les enfants rejetés. C'est pas pour rien que les massacres ont lieu dans les écoles, les gamins en gardent un traumatisme et cela prouve que les profs n'essayent pas complètement d'aider leurs élèves à s'intégrer totalement mais ça c'est un autre débat !