L’apéro du Captain – Le podcast high-tech à 96% d’alcool et de conneries5 min read

J'ai envie de vous parler de mon podcast préféré : L'apéro du Captain. Depuis maintenant 3 ans, je me suis mis à écouter des podcasts dans les transports en commun. D'un parce que je commençais à toujours écouter les mêmes groupes et albums. De deux j'avais surtout envie d'avoir quelque chose de stimulant dans les oreilles durant mes 2h de trajet quotidien.

LE podcast High-Tech francophone

Au hasard d'une recherche sur un podcast sympa, je suis tombé sur il y a donc 3 ans sur un podcast intitulé "L'apéro du Captain", podcast numéro 1 francophone sur le high-tech.  Le nom m'a plu immédiatement en me disant que si les animateurs picolaient durant l'émission, ça devait au moins être savoureux au fil des verres accumulés. Ma surprise n'en fut que plus grande après avoir écouté le premier épisode (un des derniers en date à l'époque) !

Cette émission est clairement un OVNI sur le paysage du podcast francophone et c'est pourquoi elle est devenue culte. Ces mecs sont complètement cons et dans le bon sens du terme. Il se permettent tout, dans la bonne humeur et l'irrévérence que l'on ne pourra garder que sur la scène du podcast, à un époque où tout est censuré...

Un podcast réalisé par des "professionnels"

L'équipe est composé de Captain Web, gérant d'un cybercafé dans le 12e "Le meilleur des mondes" et chef de file d'une bande de guignols. Captain Web c'est la référence numérique française, le seul homme qui fait l'actualité du net en ne faisant aucun travail préalable. Oui il sélectionne des articles sur les réseaux pour les découvrir en direct et commenter comme il peut ces sujets. Du grand art, surtout quand ce n'est pas les fans de l'émission qui lui font le boulot à coup de tweets ou de mails. Il est l'homme aux prédictions infaillibles qui annonça que personne n'achèterait un iPad ou la mort imminente de Facebook.

Manox est la plus belle arnaque et un génie incompris de son époque. Parlant plus de dialectes, surtout primitifs, que C3PO, il dégote des personnages improbables aux alentours de la Gare de l'Est à l'instar du Pr Fiontus, savant fou et ancien technicien de surface des plus centres de recherche mondiaux ou Mc Katana, rappeur qui boit du jus d'ananas. Il a la bonne (ou mauvaise) idée de trouver des invités chanteurs qui feraient pâlir d'envie les fans du Top 50.

Kwakos est le technicien audio de l'émission et le responsable du Wazzuf, rubrique culte de l'ADC (Apéro du Captain). Excellent musicien et compositeur (il participe à l'élaboration des chansons de Manox), il est aussi un spécialiste des infos dégueulasses du web qui souvent sont liées, à la drogue, la mort, des accidents chelous, des cas judiciaires improbables et surtout aux parties les plus sombres de notre anatomie. Un brin sadique, il est facile de connaitre le degré de saleté d'une de ses infos alternatives en fonction de son rire lorsqu'il les racontent.

Gardons le meilleur pour la fin, Lord Ton Père. Alias, la poutre de Bamako. Il s'agit de l'homme mystère de l'ADC. Caution morale et intellectuelle de l'émission, il est capable d'endormir tout son auditoire durant ses dossiers juridiques de 357 pages recto verso. C'est le sex-symbol de l'équipe, celui qui rend les femmes tellement folles qu'elle ne peuvent s'empêcher de lui dire sensuellement "Lord Ton Père, ton corps de bête". Il semblerait qu'il ai une relation privilégié avec ses toilettes, au point de pouvoir casser la faïence pendant ses parties de Pousse-Pièces sur son iPhone ou iPad. Notons qu'il est tout de même le président de l'AFA2P : Association Française des Amateurs de Pousse-Pièces.

Tape dans le fond, tu verras on s'y plait !

Après une telle présentation que dire de cette émission, simplement qu'il s'agit à mes yeux du podcast français de référence, toutes catégories confondues. Ces mecs sont juste à mourir de rire tout en étant capables d'être intéressant. Il se permettent tout et c'est pour ça qu'on les aiment. Leurs invités sont souvent très bien choisis (PP Garcia, Jérôme Keinborg, Lolita Séchan, Diego Bunuel, Davy Mourier...) et ont vraiment des choses enrichissantes à raconter. Même quand ils invitent des stars du X comme anciennement Katsuni ou Angell Summers par exemple, ce n'est pas pour virer dans le pervers et le graveleux. Il faut quand même noter que l'émission en est à sa 9e saison ce qui est une réelle preuve de sa qualité. Notons la participation récurrente de David Brage (et son otamatone) ou bien Salomé Lagresle comme "chroniqueurs".

Mais ce qui frappe énormément par rapport au fond qui peut paraitre bancal et bordélique, c'est le professionnalisme de la réalisation. Aux manettes, Kwakos assure un boulot d’orfèvre avec des jingles et transitions audios qui nous ferait presque croire que le tout est réalisé chez France Inter au lieu de la cave du Cyber de Captain Web.

Mention spéciale à l'abonnement VIC (Very Important Connard), à 2,99€ par mois et moins cher qu'un pain au chocolat ! Et oui car vous pouvez payer pour un truc gratuit, histoire d'avoir droit à des news VIC et les épisodes en avance. Mais surtout, vous permettez à ces creuvards 2.0 de pouvoir se payer des putes kazakhs et des poneys russes (ou l'inverse). Moi-même j'ai craqué au bout de 254 épisodes écoutés...

Bref, je vous conseille fortement d'essayer l'expérience, vous risqueriez de vous marrer et de vous prendre d'affection pour la bande du Captain Web. Et puis si l'Apéro du Captain vous aura sali vos oreilles trop chaste, faites gaffe, vous pourriez vous retrouver à en redemander devant la morosité des autres émissions high-tech du web. Après tout ce sont peut-être dans les pots les moins propres que l'on fait les confitures qui ont du goût !

 Ecouter le podcast
 Site du Captain Web
 Twitter de l'ADC 

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager ! Merci 🙂