Mass Effect 3 : Premières impressions3 min read

Êtes-vous prêt à sauver la galaxie ? 

Le dernier épisode de la trilogie Mass Effect est sorti jeudi 8 mars dernier.

Gros fan de la licence, je n’ai pu resisté à l’envie d’acheter l’apothéose annoncé de ce space opéra crée par Bioware qui décidément est un studio de développement adepte des jeux de qualités !

Suite direct de Mass Effect 2, nous retrouvons le commandant Shepard qui a été relevé de ses fonctions suite à sa collaboration avec l’organisation pro-humaine Cerberus dirigée par le bien nommé Homme-Trouble. Celui-ci doit constituer une armée pour sauver toute la galaxie de la menace des Moissonneurs (gigantesques machines intelligentes voulant détruire et asservir les autres espèces), rien que ça !!

Premier contact avec le jeu, on se retrouve en terrain connu. Il faut donc créer son personnage via un éditeur physique mais aussi moral, ou vous avez la possibilité pour les joueurs des précédents opus de reprendre leur sauvegarde de Mass Effect pour rester dans la continuité de l’histoire.

En reprenant ma sauvegarde je découvre avec joie que je récupère aussi le niveau de mon ancienne partie, ça claque de pouvoir commencer le jeu au niveau 26 !! Hé ouais, moi je suis comme ça, VIP quoi !

Concernant le début du jeu, la mise en scène est juste magnifique, on se demande même si on est vraiment dans un jeu vidéo ou dans un film d’animation tellement l’aspect cinématographique est soigné. Le jeu est plus sombre et l’aspect dramatique mis en avant cherche à réveiller notre empathie. La scène de fuite de la terre est assez poignante il faut l’admettre.

De même visuellement, même si les bugs inhérents à la série sont toujours présent et que le moteur graphique a besoin d’une bon petit lifting, la direction artistique rattrape tout cela avec brio. Cela prouve que la technique ne vaut rien si l’inspiration n’est pas présente (pour confirmer cela je vous invite à jouer à Deus Ex : Human Revolution).

Côté gameplay, le jeu est nettement plus dynamique et orienté action que les précédents volet. Sheppard est plus mobile et gagne de nouveaux mouvements digne de tout TPS qui se respecte (ayant commencé vendredi soir Gears of War 3, on peut saluer l’effort de se rapprocher de cette référence) !

Pour l’instant le peu de temps de jeu que j’ai effectué ne m’a pas vraiment permis d’approcher l’aspect RPG  du soft mise à part le gain de niveau et l’arbre de compétence des “pouvoirs” mais selon les différentes critiques que j’ai pu lire et voir, Mass Effect 3 reprend la qualité du premier épisode dont la personnalisation de l’équipement de notre bon vieux commandant. Bonne nouvelle en soi !

Quant au scénario, le peu de temps de jeu effectué ne peut juger de la qualité de celui-ci, cependant vu la qualité de la narration des précédents volets et la mise en scène utilisée, il semblerait que l’on soit encore proche d’une des références du genre. Concrètement, Star Wars et Star Trek ont trouvé un concurrent de taille dans l’univers de la science-fiction qui les relègueraient presque au rang de “série B” sur de nombreux aspects (enfin surtout Star Trek… Quoi je troll ?? Non même pas vrai !!!)

Pour finir, le mode multijoueur, il s’agit d’effectuer des missions jusqu’à 4 joueurs en affrontant des vagues d’ennemis. Ce mode ayant une influence sur la trame principale, il permettrait de faciliter certains moments du scénario principal dans la constitution de l’armée pour résister à l’attaque des Moissonneurs (batteuses ?? ok je sors…)

Bref, le peu que j’ai pu goûté m’a vraiment convaincu, et il ne me reste plus qu’à avancer dans l’histoire pour en découvrir un peu plus sur les différents aspects du jeu et pouvoir répondre à la question suivante : Est-ce le meilleur épisode de la saga ?

Monkey D Kito, blogueur de niveau 1

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager ! Merci 🙂