Microsoft Surface : le Zune 2.0…4 min read

Je vous avait écrit un article concernant la sortie de la première tablette tactile signée Microsoft, la fameuse Surface. Depuis le produit est sorti et il semblerait que le succès ne soit pas à la hauteur des attentes de Microsoft.

En effet, depuis sa sortie la tablette n’a pas réussi à atteindre les objectifs de ventes : 4 millions d’ici le 31 décembre 2012 alors qu’elle s’est à peine vendue à moins d’1 million d’exemplaires… Un nouveau flop sur le domaine mobile pour Redmond ?

On dirait que Microsoft est incapable d’apprendre de ses erreurs et que les responsables marketing portent constamment des œillères ! L’échec du produit était plus qu’annoncé mais l’entreprise s’est obstinée à le lancer malgré tant d’aspect défavorable dans leur stratégie. Personnellement j’ai du mal à comprendre…

Je peux concevoir que la volonté de concurrencer Apple soit forte, mais il faut savoir y aller avec intelligence et patience. Là on a l’impression de la sortie d’un produit bâclé, d’une stratégie en totale inadéquation avec la situation économique actuelle et la loi du marché. Tiens cela ne vous rappelle pas quelque chose pour les plus érudits d’entre vous ?

Oui je parle bien du Zune !

Le Zune HD, non il ne ressemble pas du tout à un iPod Touch !

Hein le Zune Kézako ?? Le Zune fut le lecteur MP3 officiel de Microsoft lancé pour aller titiller Apple et son Ipod qui bouffait déjà quasiment tout le marché avec son lecteur. Seul souci, celui-ci manquait clairement d’inspiration et ressemblait plus à une ridicule copie chinoise de l’iPod qu’à un lecteur MP3 ayant sa propre personnalité. Depuis Zune est mort, son nom résistant péniblement sur l’interface musicale de la Xbox avant de se faire bouffer par celle-ci.

Et voilà le principal souci de notre chère Windows Corporation, les initiatives ne proviennent que de contre-attaques sur des produits parfaitement installés. Aucunes innovations, aucunes forces de propositions, à croire simplement que Windows ne sait qu’enfoncer des portes ouvertes (jeu de mot facile éviter :p)…

Bien sur les traditions d’une entreprise doivent être respectées et Surface se devait de se planter en beauté ! Mais là où Redmond fait fort, c’est qu’il a tout fait pour réaliser ses prouesses. (Petite phase de troll et de second degré en cours)

Pendant une période de crise économique mondiale, sortir une première tablette sur un OS pas encore mature au prix totalement exorbitant de 500€ était un coup de génie quand on voit qu’en face Google vend des Nexus 7 comme des petits pains pour la modique somme de 199€ en 16go. Ignorer les lois du marché : Check !

Sortir une tablette tactile avec un OS à peine déployé sur téléphone mobile et avec un catalogue d’application inexistant, toujours une bonne stratégie pour limiter l’intérêt de la tablette ! En plus créer deux versions de l’OS de la tablette qui ne rendent pas compatible les applications en fonction du modèle, ou comment pourrir la vie des développeurs. Proposer un catalogue d’applications proche du néant : Check !

Décider de ne vendre le produit que sur internet et dans les boutiques Microsoft est aussi une idée brillante. Après tout, pour être sûr de ne pas vendre un produit, empêchons les potentiels acheteurs de la tester dans les magasins spécialisés ou même à Carrefour. Rejeter les réseaux de distribution : Check !

Et bien sur pour finir, être incapable de définir la véritable orientation de votre tablette qui oscille entre la véritable tablette tactile et un mini-pc. Ajoutons en plus que les deux utilisations sont incapables de fonctionner en même temps et qu’il faudra toujours choisir  en Windows 8 ou Windows Phone 8. Ergonomie inexistante : Check !

(Phase de troll terminé)

Je trouve que cet échec cuisant est vraiment dommage pour Windows. L’aspect “Metro” de Windows Phone est loin d’être déplaisant, mais on voit l’inexpérience de l’entreprise sur ce nouveau secteur. La stratégie est à redéfinir, à simplifier. L’expérience utilisateur n’en sera que meilleur et Surface se vendra peut être mieux. Petite idée pour commencer, baisser le prix de la Tablette au niveau de celles de la vraie concurrence, Android, ne serait pas une mauvaise chose pour lancer le bébé.

En attendant, j’imagine que les constructeurs tiers comme Lenovo ou Asus, s’occuperont de déployer des tablettes “bon marché” estampillées Windows 8 histoire de ne pas mettre tout de suite Microsoft et sa version mobile aux oubliettes. Mais vous que pensez-vous de cette tablette ?

Monkey D Kito, blogueur de niveau 1.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux, ça ne prend pas beaucoup de temps et ça m’aidera beaucoup à faire vivre ce site. Et dans le meilleur des cas, un petit commentaire est toujours le bienvenu ^^

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager ! Merci 🙂