GamologieInterwebNews

#CaroJu : Julien Chièze et Carole Quintaine, le couple gamer qui divise internet7 min read

Dans le monde du jeu vidéo français, personne n’est capable de déchaîner autant les passions que Julien Chièze. Ancien journaliste chez Joystick et cofondateur de Gameblog, le ménestrel celesto-cosmique est un personnage qui divise. Depuis son éviction de son propre site, il a troqué sa casquette de journaliste pour celle de Youtuber.

Accompagné de sa compagne Carole Quintaine, sa chaîne Youtube comptabilise plus de 200 000 abonnés et presque autant de fans acquis à la cause #CaroJu.

Julien Chièze, un journaliste/ménestrel qui ne laisse pas indifférent

Une personne qui suit un minimum l’actualité du jeu vidéo ne peut que connaitre Julien Chièze. Il faut dire que l’ancien journaliste aime attirer les lumières. Dôté un charisme indéniable et bon orateur, il s’épanouit pleinement lorsqu’il est invité sur les plateaux de télé ou à la radio.

Mais cet attrait pour les spots ne plait pas à tout le monde. Lorsqu’il travaillait au sein de la rédaction de Gameblog, il était pointé du doigt en raison de sa potentielle connivence avec les éditeurs. En effet, Julien Chièze réalisait à un époque des “ménages” pour certains acteurs du secteur. C’est à dire être payé pour animer des présentations de jeux vidéo par les éditeurs. Niveau déontologie dans le journaliste, cela passe très difficilement et cela peut se comprendre.

Cela cumulé avec la ligne directrice de Gameblog, trop “happy presse” pour beaucoup, vous avez un mélange qui peu aisément générer une véhémence à son égard.

Par son personnage assez unique dans le paysage vidéoludique français, il attire les regards. Je l’avais interviewé pour mon mémoire de Master 2 sur la culture du cool dans la presse jeu vidéo. Un échange très intéressant même s’il avait été coupé car Julien Chièze prenait un vol pour le TGS à ce moment là.

#CaroJu , un couple qui a parfaitement compris les codes de Youtube

Mais Julien Chièze attire aussi les regards par sa vie privée/publique. En couple avec Carole Quintaine, le couple se met régulièrement en scène sur leurs chaînes Youtube respectives.

Tout les codes de Youtube sont utilisés pour mettre en avant leurs vidéos. Que ce soit les miniatures ou les titres, ils suivent la tendance actuelle en sur-vendant le contenu pour appâter le spectateur. On utilise des titres racoleurs ou “surprenants” (si possible en majuscules pour accentuer l’effet) pour donner envie aux gens de cliquer sur la vidéo.

Les miniatures de la chaîne de Julien Chièze

Julien Chièze se met en surimpression avec des pauses choquées ou plus lol pour accentuer l’effet souhaité de la vidéo. La plupart du temps ces choses sont exagérées par rapport au contenu mais rien n’est choquant.

Tous les Youtubers tendances utilisent cette technique et il serait très mal venu de reprocher à Julien Chièze de rentrer dans le moule. En effet, tous les vidéastes sur la plateforme de Google usent de ces subterfuges dans le même but : devenir tendance. Car c’est bien cela qui est le nerf de la guerre sur Youtube.

Une véritable guerre d’influence sur Twitter

La véritable force de frappe de Julien Chièze et de Carole Quintaine vient des réseaux sociaux. En mixant leurs deux prénoms, ils ont ainsi crée un nom de ralliement pour les fans du duo : #CaroJu.

Il n’est pas étonnant de voir des pseudos sur Twitter affublé du #CaroJu, signe de reconnaissance entre les abonnés de la chaîne. La communauté #CaroJu semble se comporter comme une famille. Il faut dire que le couple interagit énormément avec eux lors des lives et sur les réseaux sociaux. Dans un certain sens, il font penser à ce que génére Hanouna avec TPMP mais dans une moindre mesure.

Et ceux-ci semblent avoir bien besoin d’être unis car si le couple a ses fans, il a aussi ses détracteurs.

La véritable guerre d’influence sur joue non pas via les publications du duo mais plutôt autour des commentaires du public. Les adorateurs du couple sont aisément dithyrambiques sur la qualité des vidéos. Or de l’autre côté, c’est une haine viscérale qui se dégage des détracteurs de Julien Chièze. Le terme “cancer” est souvent associé à son activité, et cela même depuis Gameblog. On lui reproche d’être trop conciliant avec les éditeurs, d’avancer des sources loin d’être fiables, de faire son beurre sur des rumeurs.

Je vous invite à voir les critiques sur à son égard sur Twitter, elles sont révélatrices de la dualité de son public. Car même ceux qui détestent son travail le regarde pour mieux le critiquer et le descendre. Et cela par tous les moyens possibles, et la plupart du temps les moins intelligents…

Une éthique plus douteuse que les autres ?

Mais la véritable raison de cette haine envers l’homme, semble être sa capacité à chercher le conflit un peu sournoisement. Il suffit de se remémorer le clash Gamekul/Gameblog pour se rappeler de la prise de position des rédactions qui se mettaient sur la gueule par communiqués respectifs. Et tout cela autour d’un seul et même sujet : Julien Chièze. Et dans ces cas-là, celui-ci se met dans une position qu’il semble beaucoup apprécier, celle de la gentille victime.

Ce qui me gêne particulièrement, c’est l’utilisation de concours sur les réseaux sociaux pour booster leurs chaînes respectives. Là où un simple RT et Follow fait figure de règle sur Twitter, Julien et Carole exigent souvent un abonnement Youtube accompagné d’une copie écran. L’abonnement n’est plus lié à la qualité du contenu mais à la carotte associée. Cela démontre un gros problème du duo, la recherche du chiffres avant tout… 

Exemple de concours qui me gêne en matière d’éthique

La majorité des vidéastes français proposent des concours sous les mêmes formats : soit une participation sur un réseau social, soit via un commentaire avec un mot clef associé ou un hashtag. La raison, les concours sont avant tout là pour récompenser la fidélité d’une communauté. L’aspect promotion est certes primordial mais il ne doit pas être au détriment du public déjà fidèle, au contraire.

Pourquoi je ne suis pas les vidéos de la team #CaroJu ?

Tout simplement parce que le contenu proposé ne me parle pas, ne correspond pas du tout à ce que j’attends de Youtube. 

Julien Chièze promeut essentiellement de l’info (plus ou moins vérifiée) sur sa chaîne dans la continuité de son ancienne profession. Il y a un public à qui cela plait, sauf que pour mon cas, je m’en tape complètement les bonbons ! Les sites d’actualités pullulent sur internet et que dire de Twitter qui reste à mon sens le meilleur moyen de s’informer actuellement.

Wankil Studio, sûrement la meilleure chaîne gaming du Youtube francophone

En fait ce que je recherche sur Youtube, c’est du divertissement, du gros LOL et de la connerie, ce qui est très loin de ce que propose leurs chaînes trop policées. C’est pourquoi je préfère largement me marrer devant les délires de Laink et Terracid plutôt que regarder “un bistrot” de Julien Chièze. 

Bref, ce n’est pas du tout ma came mais je suis curieux de savoir ce que vous pensez des chaînes de Julien Chièze et Carole Quintaine. Donc n’hésitez pas à élargir le débat en commentaire !

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager ! Merci 🙂

Articles similaires

Fermer