High TechNewsSmartphones

Smartphones pliables, la nouvelle tendance du marché6 min read

Mercredi 20 février 2019. Samsung tiendra sa conférence annuelle, dévoilant sa nouvelle gamme de Galaxy et potentiellement un nouvel ovni : un téléphone pliable. Le Galaxy Fold, selon les rumeurs et leaks, serait officiellement le premier téléphone grand public a écran pliable. Prémice de la grande avancée technologique ou simple tendance éphémère ?

Le Galaxy Fold, premier smartphone pliable grand public

Les écrans souples, l’ambition non cachée de Samsung

L’annonce de la sortie imminente d’un téléphone pliable chez Samsung ne serait pas une surprise. Le constructeur coréen a déjà communiquer sur ses intentions depuis belle lurette. On se souvent tous de la publicité dévoilant des concepts d’appareils avec un écran pliable sortie en 2012. Avec une belle nunuche excitée par des écrans souples.

La vidéo mettait en avant des concepts plutôt prometteurs mais était avant tout conçu pour mettre en avant ses nouveaux écrans souples. 7 ans plus tard, aucun téléphones aussi avant-gardistes, la souplesse des écrans sera alors utilisée pour les bords incurvés des Galaxy et accessoirement l’iPhone depuis le X (replié sur la tranche inférieur pour éviter d’avoir le fameux « menton » Android).

Malgré tout le coréen ne lâche rien et 2019 s’annonce de plus en plus comme l’année du téléphone pliable. Un nouveau concept est même mis en avant dans une nouvelle publicité vantant les futurs produits « Galaxy » du chaebol.

Une technologie plus ou moins déjà disponible

Si le Galaxy Fold pourrait être le premier smartphone pliable grand public, il n’en serait en aucun cas le tout premier.

Royole, entreprise chinoise avait déjà dégainé avec son FlexPai. La seule différence c’est que ce mix smartphone/tablette est avant tout une vitrine technologique pour les écrans du constructeur. Car le coeur de métier de Royole est la production d’écrans OLED souples. Ils se sont justement fait remarquer lors du dernier CES avec leurs sacs à main équipés d’écran.

Et dans la conception, il faut avouer que ce FlexPai n’est pas très sexy. Pour un produit valant 1400 € d’entrée de gamme, on se retrouver un produit certes innovant mais avec un design tellement daté.

La technologie avant le design

Mais si Royole et Samsung sont ceux dont on parle le plus sur ce futur segment, d’autres constructeurs de smartphones Android qui s’attellent à la tâche. Mais ils semblent majoritairement se confronter au principal obstacle de ces concepts : le design.

Disons le clairement, la plupart des images qui ont fuité mettent en avant des produits moches. La faute à une contrainte majeur : la charnière. Pour que votre smartphone puisse se plier, vous devez avoir une zone de torsion résistante et à la fois souple. Résultat, les constructeurs sont obligés de dessiner leurs produits autour d’un élément aussi disgracieux que crucial.

Un prototype de smartphone pliable selon Huawei

Et à mes yeux, le design final des premiers produits sera très peu engageant. Le but des constructeurs est de faire passer un message « Oui nous sommes capables de produits une telle technologie ». Sauf que pour le grand public, la technologie peut être enthousiasmante mais si le rendu est dégueulasse, personne ne l’achètera…

Impossible de rendre le pliage invisible

Vous allez encore me traiter de Fanboy mais ce n’est pas grave ; je pense que la meilleure stratégie est chez Apple comme souvent.

On sait tous qu’Apple travaille depuis longtemps sur l’idée d’un iPhone pliable. Des brevets ont été déposés mais aucun prototype n’a encore filtré. Pour quelle raison ? Simplement parce qu’il est trop tôt pour commercialiser de tels produits.

Brevet d’un futur iPhone pliable

La principale critique autour d’Apple est que l’entreprise a une tendance à proposer des technologies bien après d’autre. C’est vrai et personne ne peut contredire cela. Mais il y une véritable raison derrière cela. La priorité d’Apple est d’arriver à rendre des technologies complexes les plus invisibles possibles.

Le meilleur exemple à ce sujet est Face ID. Cette solution embarque une technique extrêmement complexe que la concurrence n’arrive toujours pas à égaler. Et pourtant à l’usage, elle est devenu totalement invisible pour l’utilisateur. Quand je déverrouille mon iPhone, je ne pense pas à Face ID, parce c’est devenu tout simplement naturel.

Je pense que les smartphones pliables doivent aussi devenir « invisible » pour qu’ils aient un véritable succès. Et cela ne pourra passer que par une intégration réussi dans des designs qui feront disparaître toute la mécanique sous-jacente.

La grande inconnu de l’écran pliable : la robustesse

L’autre aspect qui me fait douter sur la viabilité d’une telle solution, c’est la fiabilité des pliages.

Si je me base sur mon utilisation hebdomadaire, c’est une moyenne de 4h d’utilisation de mon smartphone. Ce chiffre impliquerait sur un écran pliable, une multitude de torsion. Le FlexPai de Royole peut aller aisément jusqu’à 200 000 pliages selon le constructeur. Sauf que ces chiffres sont difficilement vérifiable et il y a un grand risque que les écrans ne tiennent pas tant que ça la longueur.

Avoir un téléphone qui se pli, c’est aussi avoir entre les mains un geste anti-stress pour son propriétaire. Combien d’entre nous ont passé leur temps à bouger le slider de leurs vieux téléphones parce que c’est satisfaisant ? On se retrouverait à augmenter l’érosion de l’écran, finir avec un téléphone totalement inutilisable et surement pas couvert par la garantie !

Un des plus grand scandale de l’iPhone, le bendgate

On se rappelle tous du fameux « bendgate » des iPhone 6, imaginez cela sur des téléphones qui sont réellement conçus pour se plier !

N’enterrons pas le smartphone « solide » si vite

En attendant que les écrans pliables deviennent le futur standard en la matière (oui je pense malgré tout que ça sera le cas d’ici plusieurs années), nos téléphones ont encore de beaux jours.

L’évolution des écrans dans le format actuel est bien plus excitant que le passage au pliable. Apple a tapé dans la fourmilière avec sa fameuse encoche lors du lancement de l’iPhone X. Et depuis c’est la course au plus grand ratio d’écran.

La nouvelle gamme Galaxy S10 et ses écrans Infinity

Et cette course est bourrée de surprise et d’innovation plus ou moins intéressantes. Les écrans Infinity des futurs Galaxy S10 ou du Honor View 20 en mettent plein les yeux. J’en suis presque à trouver mon iPhone X vieux par rapport aux simples trous dans l’écran.

Les constructeurs essaient même de refaire du neuf avec du vieux comme Xiaomi avec son Mi Mix 3 qui reprend le vieux concept du slider. Au quotidien ça a l’air de bien fonctionner et surtout ça offre un ratio imbattable concernant l’écran. On peut aussi citer d’Oppo ou Vivo avec leurs caméras rétractables motorisés. Sur cette dernière solution, je suis assez réfractaire à cause des défaillances mécaniques liées à l’usure ou de la vulnérabilité du téléphone à l’eau et à la poussière.

Bref, les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour rendre nos écrans plus proéminents et je suis très excité de voir les solutions futures dans ce domaine. Sachant que la véritable grande prouesse de demain sera de pouvoir intégrer nos capteurs photos dans ceux-ci de manière totalement invisible.

Qui selon vous sera le premier à réussir ce tour de force ?

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager ! Merci 🙂

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer