AudioHigh TechNews

Jabra Elite 85H, le casque qui veut titiller l’élite grand public6 min read

Lorsque l’on pense haut de gamme dans le domaine des casques audio, on pense tout de suite aux casques à réduction de bruit active. Et dans ce domaine, Bose et Sony trustent les premières place du podium grâce aux succès des QC35 et du XM3 (ma préférence irait à Sony entre les deux pour son traitement de l’audio). Ces deux mastodontes sont donc les leaders à détrôner et Jabra entend bien entrer dans la danse avec son Elite 85h.

Une finition exemplaire à la technique mitigée

Soyons direct, la conception de ce casque est exemplaire. L’association du plastique et de tissus maillé lui donne une superbe personnalité et une légèreté très appréciable. On peut porter le casque pendant de longues périodes sans sentir un poids sur le crâne ou une pression sur les tempes. Notez que sa conception lui permet d’être résistant à la pluie et la poussière, ce qui en fait un casque adapté pour une pratique sportive !

J’ai opté pour la finition crème qui, à mes yeux tire clairement son épingle du jeu, dans la jungle des casques aux teintes sombres. Par contre, je vous déconseille fortement de le porter avec un bonnet rouge en hiver sous peine de ressembler à « La Denrée » !

Niveau interactivité, c’est on touche les premiers écueils du casque. Jabra a opté pour des contrôles physiques pour son Elite 85H. C’est un pas en arrière pour moi par rapport à la multiplication des écouteurs tactiles qui rendent l’expérience plus intuitive. Sur l’arrière, on retrouve deux boutons dédiés respectivement à la gestion de la réduction de bruit et l’activation de l’assistant vocal, ce dernier bouton est vraiment une excellente idée ! Comme pour l’excellent PXC 550, le casque s’allume en pivotant les oreillettes.

Une très belle housse de transport semi rigide est inclus dans le packaging avec un cable jack, un adaptateur pour avion et un cable de recharge USB-C. Cela fait plaisir de voir cette connectique se développer mais Jabra a choisi un câble ridiculement court… Autre petit hic, impossible de le connecter en filer USB à votre ordinateur comme DAC, pour un casque à 300 € ça fait un peu mal !

L’élite de l’audio ?

Un casque bien fini, c’est bien, mais un casque avec un très bon son, c’est mieux ! A ce petit jeu-là, le Jabra Elite 85H s’en sort plutôt bien.

Le son est très propre, la scène sonore est claire et assez aérée. Les basses sont profondes mais sans être trop présentes. Parce que je lui trouve un manque de détails dans les aigus. On s’approche clairement de la signature actuelle des casques qui s’adaptent plus au style actuels musicaux qu’à proposer une vraie polyvalence. A mon goût on est très légèrement en dessous de ce que propose mon PXC 550, c’est à dire malgré tout une excellente signature audio !

Les appels audio sont aussi de très bonne qualité, pas étonnant vu que le casque embarque 8 micros dont 6 dédiés aux appels !

Une réduction de bruit hyper active

L’ANC (réduction de bruit active) est de bonne facture sur ce casque. On est très loin de l’isolation proposé chez Bose ou Sony mais l’Elite 85H arrive à couper les gros bruits ambiants. J’ai pu le tester durant un voyage en TGV Paris-Lille en montant ma vidéo « Clash de micros », ce fut un régal de travailler avec. Si vous prenez souvent le train ou l’avion, il fera un très bon compagnon de voyage pour profiter de vos musiques, podcasts et autres contenus vidéo.

Le mode « Smart Sound » vous permet d’avoir une ANC adaptative à vos bruits environnants. L’idée est plutôt bonne même si je trouve la pratique plus bancale. J’ai au final essentiellement utilisé le mode Normal car plus adapté à mon utilisation du casque.

Le bouton dédié permet d’activer donc les 3 modes : sans ANC, ANC et Hearthrough qui vous permet d’entendre via les micros les bruits extérieurs. C’est assez bluffant et très pratique. Vous avez même l’impression de mieux capter certains sons, c’est limite perturbant. Mais ce qu’il y a d’autre de perturbant c’est lors des appels. Earthrough s’active automatiquement, ce qui conduit a avoir votre conversation polluée par les bruits environnants. Je ne comprends pas ce choix de la part Jabra car l’ANC devrait au contraire rendre l’appel plus audible et non lui ajouter du bruit parasite !

Une application au cœur de l’expérience

Pour profiter pleinement du Elite 85H, il faut passer par l’application Sound+.

Elle contrôle l’intégralité de l’expérience selon Jabra. Avec cette application, il est possible de modifier les réglages de l’ANC, l’égaliseur audio. Mais aussi de pouvoir activer ou non la fonction « Smart Sound »… Bref c’est un véritable couteau suisse dans votre smartphone

Aspect appréciable de l’expérience utilisateur, le casque peut parler français pour vous indiquer l’autonomie restante et autres informations utiles. Par contre, mais ce casque est une vraie pipelette !! Il passe son temps à donner des indications ce qui part d’une bonne intention mais peut rapidement devenir casse-pied. L’exemple le plus parlant concerne l’ANC, que vous l’activiez ou pas, le casque vous annonce le mode utilisé alors que cela s’entend naturellement. L’annonce prend le pas sur votre musique et fais plus c*** qu’être utile…

La meilleur autonomie du marché

Qui dit réduction de bruit active, dit batterie pour alimenter cette technologie très gourmande. Et dans ce domaine, le Jabra Elite 85H est clairement le champion incontesté.

La marque annonce une autonomie de 36h avec ANC, je peux confirmer que le casque les atteint facilement. J’ai même envie de dire qu’il est possible d’aller au delà. J’ai utilisé ce casque pendant une bonne semaine avec des écoutes sur plusieurs heures au travail en plus de mes 2h de trajet quotidien. On a affaire à un véritable petit chameau et couplé à une charge USB-C, il est possible de faire de la charge rapide si besoin.

Sa place parmi l’élite ?

Répondre à cette question est toujours très compliqué. Les casques audio sont toujours soumis à une appréciation très personnelle. On adhère plus ou moins à la signature sonore d’un modèle ou non et votre jugement en est complètement changé.

Mais je vais me risquer à répondre si le Jabra Elite 85h est au niveau des cadors : Non.

Non pas que la casque soit un mauvais produit au contraire, il est même plutôt excellent. Il est beau, agréable à porter. La qualité sonore est au très appréciable et sa réduction de bruit active se place comme une alternative crédible au monstre qu’est le QC35. Son autonomie est absolument bluffante et met une claque à l’ensemble de la concurrence.

Mais le casque présente aussi quelques défauts qui sont à prendre en compte. Son mode Hearthrough lors des appels est très fatiguant. Les contrôles physique nuisent à une expérience parfaitement intuitive. L’impossibilité de l’utiliser en DAC via connexion USB (et son câble ridiculement petit). Son côté pipelette est aussi pas mal agaçant à la longue.

Malgré tout ces petits écueils, ce produit vaut clairement le coup. Il se place malheureusement dans un marché où il est difficile de détrôner les meilleurs produits mais une belle tête de challenger. Et pour un prix neuf à moins de 300 €, vous pouvez clairement envisager un achat.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager ! Merci 🙂

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer