AudioHigh TechNews

Test Plantronics Backbeat Go 810 – Un bon casque dans l’ombre du BackBeat Pro 26 min read

Cet article est réalisé dans le cadre d’un partenariat. Le casque a été envoyé par la marque dans le cadre du test. 

Plantronics a eu la gentillesse de m’envoyer son dernier casque grand public pour un test : Le Backbeat Go 810. Celui-ci est le petit frère du BackBeat Pro 2, encensé par la critique. Alors que donne cette version moyen de gamme de la série Backbeat vendu 149 € ? 

Packaging

La boite du BackBeat Go 810 est à l’image de ceux de Plantronics : sobre. A l’ouverture, on découvre le casque rangé dans un filet de protection noir très sobre. Pas de housse mais cela devrait être suffisant pour protéger les écouteurs dans votre sac.

Avec votre casque vous aurez deux cables fournis : un cable jack 3,5 mm et un cable micro usb pour la recharge. Premier bémol, la longueur du cable est tout simplement ridicule, à peine 10 cm !

Dans l’ensemble, le premier déballage inspire confiance. 

Design du casque

Le casque est juste superbe. Après le BackBeat Pro, premier du nom, Plantronics a totalement revu sa copie pour le design de ses produits. Fini les objets massifs sur la tête qui ressemblent à des casques de chantiers. 

J’ai reçu la finition bleu nuit avec l’arceau en doré. Sûrement une des plus belles versions du casque même si la version blanche tire son épingle du jeu ! 

En ce qui concerne le confort d’utilisation, le résultat est plus mitigé. L’arceau n’est rembourré que sur le dessus du crâne ce qui fait que vous avez du plastique qui se pose sur vos tempes. Pour des longues sessions vous finirez alors à sentir une pression quelque peu désagréable.

Les coussinets des oreillettes sont plutôt bien, mais auraient gagné à être plus épais et celles-ci plus large. Mais dans l’ensemble le casque est assez confortable malgré tout. Mon impression est assez critique mais je viens du petit bijou qu’est le Sennheiser PXC550, qui est un casque haut de gamme.

Le plus surprenant étant que le casque est proposé à 149 €, soit à peine 30 € de moins que le prix actuel du BackBeat Pro 2, qui propose une finition bien plus confortable. C’est bien le souci majeur de ce test mais on y reviendra plus tard.

Ergonomie

Fidèle à ses ainés, le BackBeat Go 810 reprend des touches physiques pour controler le casque. L’oreillette gauche intègres trois zones de clics : Précédent, Suivant aux extrémités et Play/Pause au centre. Sur l’arrière de l’oreillette, les boutons dédiés au volume qui servent aussi d’activation de la réduction de bruit active. L’oreillette droite présente que deux autres boutons : allumage/appairage et le changement EQ. 

Les boutons tombent bien sous les doigts et répondent bien. Le souci majeur vient de l’activation de la réduction de bruit active. Il faut appuyer en même sur les boutons “+” et “-” pendant 2 secondes. A l’utilisation, cette manipulation n’est pas vraiment pratique. Surtout que le bouton dédié à l’EQ parait quelque peu inutile sachant qu’on a plus tendance à activer ou non l’ANC en fonction du contexte d’écoute.

Le casque intègre des indications audio en français ce qui permet de savoir le niveau de charge, le statut de l’ANC ou bien le mode EQ. Petit problème pour ces deux derniers, quand ils sont activés, cela coupe le son pendant 2 seconde avant d’énoncer l’indication. Cela a tendance à casser l’immersion. J’aurais préféré que la musique passe au second plan pour garder plus de fluidité dans l’écoute. 

Le casque est accompagné d’une application, disponible sur iOS et Android, permettant de changer la langue du casque, les réglages mais aussi de faire des mises à jours. Concernant ces dernières, Plantronics propose un véritable suivi de ses produits avec des mises à jours assez régulières. Un excellent point sur le long terme !

L’application BackBeat permet de mettre à jour son casque et aussi modifier ses réglages

Qualité audio

On juge un casque audio sur la qualité du son restitué. Et en ce qui concerne le Backbeat Go 810, on est dans la moyenne haute ! 

Le casque est cependant assez typé, à l’instar de l’empreinte sonore chez Plantronics. Il fera la part belle aux basses lourdes et rythmiques. Les médiums et les aigus ressortent moins et peuvent avoir un rendu un peu baveux.

Sur “Rêves Bizarres” d’Orelsan, le casque donne beaucoup d’ampleur à l’instru du morceau avec ses basses profondes et ses percussions clinquantes. Le tout est très propre et on sent pleinement que ce casque est taillé pour les musiques urbaines ou avec une grosse dose d’electro. Cela sera confirmé sur “One More Time” de Daft Punk.

Sur “Death on two legs” ou “Bohemian Rhapsody” de Queen, on perçoit plus facilement les limites du casque. La scène globale est plus fouillis et on a du mal à bien distinguer les instruments en second plan. La voix de Freddy Mercury est assez méconnaissable, son timbre étant plus baveux. Cette impression est encore plus forte quand cela concerne les choeurs chers au groupe anglais. 

La réduction de bruit active est plutôt efficace. Elle n’atteint pas le niveau d’un Bose QC35 ou du PXC550 mais elle offre des performances honorables. Concrètement, vous ne serez pas du tout isolé du monde extérieur. Elle se étouffe les bruits de souffle les plus forts. Avec de la musique, vous vous retrouvez avec une isolation plutôt agréable grâce à la puissance du casque. Par contre si vous souhaitez utiliser le casque juste pour vous isoler sans musique, vous aurez un léger souffle continu qui pourrait vous ennuyer.

L’isolation passive est très bonne en tout cas, au point que je me suis posé la question de savoir si l’ANC était activée alors que ce n’était pas le cas. 

Un positionnement conflictuel avec le Backbeat Pro 2

Ce Backbeat Go 810 est en l’état un très bon casque pour son rapport qualité/prix. Il souffre cependant d’une concurrence interne qui pourrait lui jouer des tours. 

Le BackBeat Pro 2, plébiscité par la presse spécialisé fait de l’ombre avec son nouveau prix

Actuellement, le Backbeat Pro 2, frère aîné à la finition et aux fonctionnalités plus haut gamme est vendu dans les commerces à 179€ au lieu des 249€ initiaux. Or pour à peine 30 € de différence de prix, le consommateur risque d’être plus attiré par ce dernier. 

Malgré tout si vous budget est très serré, le Backbeat Go 810 est un très bon casque pour débuter l’expérience audio sans fil avec réduction de bruit active. Avec Noël qui approche, cela peut être une excellente idée de cadeau pour un amateur de musique ! 

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager ! Merci 🙂

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer